Nos objectifs

Nos objectifs

Ce texte est inspiré de l’article 3 de nos statuts coordonnés.

Notre association a pour but d’aider les jeunes de différents milieux, avec une priorité pour les milieux défavorisés, en âge de scolarité obligatoire, à apprendre à organiser efficacement leur travail scolaire et de leur permettre de pallier certaines lacunes culturelles, linguistiques, sociales, familiales ou relatives à un cours, qui pourraient entraver leur adaptation scolaire et sociale.

Elle poursuit la réalisation de cet objectif par tous moyens, et notamment par l’aide aux devoirs et aux leçons, l’écoute attentive des difficultés rencontrées, l’accès autonome à la documentation, l’aide à l’élaboration d’une méthode de travail, le soutien scolaire, des activités favorisant le développement personnel et vocationnel, des activités créatrices, ludiques et sportives, des activités culturelles, des visites et rencontres.

Présentation des écoles de devoirs

Les écoles de devoirs sont des structures indépendantes des écoles. Elles participent à la vie d’un quartier, d’un village en développant un travail pédagogique, éducatif et culturel de soutien à la scolarité et de formation citoyenne.
Ces lieux d’accueil, d’écoute et de convivialité font le lien entre l’école et le milieu de vie de l’enfant ou de l’adolescent; ils fonctionnent en dehors des heures scolaires sur base d’un projet pédagogique et d’un plan d’action annuel avec le soutien d’une équipe éducative qualifiée. Celle-ci développe des activités de soutien scolaire et d’animation des enfants et contribue ainsi à leur éducation et à leur épanouissement.
Les écoles de devoirs s’adressent en priorité aux enfants qui viennent de familles dont les parents n’ont pas la possibilité d’accompagner leur scolarité (difficultés avec la langue française, problèmes liés au décalage entre les méthodes proposées et la culture familiale, manque de temps,…), et doivent veiller à être accessibles à tous.
Les écoles de devoirs s’adressent en priorité aux enfants qui viennent de familles dont les parents n’ont pas la possibilité d’accompagner leur scolarité (difficultés avec la langue française, problèmes liés au décalage entre les méthodes proposées et la culture familiale, manque de temps,…), et doivent veiller à être accessibles à tous.
Elles n’agissent pas seules mais collaborent avec les intervenants de l’éducation :

– Les parents. L’EDD veille à les intégrer dans le travail et surtout à ne pas prendre leur place. S’il est par exemple envisageable que les animateurs accompagnent les parents dans leurs démarches scolaires, il est impensable qu’ils y aillent à leur place.

– Les enseignants, sans, pour autant, prendre leur place.

– Les autres intervenants de l’éducation tels que les centres PMS, les intervenants au sein des associations du quartier, …

Les missions des écoles de devoirs

Le décret relatif à la reconnaissance et au soutien des écoles de devoirs (du 28 avril 2004) précise que les missions générales des EDD sont de favoriser:
– Le développement intellectuel de l’enfant, notamment par l’accompagnement aux apprentissages, à sa scolarité et par l’aide aux devoirs et travaux à domicile;

– Le développement et l’émancipation sociale de l’enfant, notamment par un suivi actif et personnalisé, dans le respect des différences, dans un esprit de solidarité et dans une approche interculturelle;

– La créativité de l’enfant, son accès et son initiation aux cultures dans leurs différentes dimensions, par des activités ludiques, d’animations, d’expression, de création et de communication;

– L’apprentissage de la citoyenneté et de la participation.

Nos objectifs et les missions sont concrétisés par les projets pédagogiques. Au moins tous les 5 ans, nous revoyons le projet pédagogique de chaque EDD.