Notre association

Notre association

Historique

En 1985, l’équipe du centre PMS travaillant à l’Institut Saint Luc de Mons réalise une nouvelle animation dans les classes de 1ère secondaire, à la mi-octobre. Plus d’un quart des élèves s’estiment mal préparés à l’école secondaire, vite perdus devant une difficulté et pensent que, sans aide, ils ne réussiront pas.

En réunion d’évaluation entre l’équipe PMS et les enseignants ayant vécu l’animation, la question se pose « Que peut-on faire pour répondre à cette demande ? ». Une idée fuse très vite « une école de devoirs ».

Le groupe se mobilise, obtient l’appui de la direction et une expérience d’EDD se met en route. Elle est concluante.

En septembre 1986, l’ASBL est créée, rassemblant l’équipe PMS, des enseignants volontaires, un éducateur, la direction du 1er degré et des parents animant l’association de parents. L’école de devoirs est ouverte aux élèves entrant dans le secondaire, dans des locaux de l’école, mais des jeunes d’autres écoles peuvent y participer. L’accompagnement se fait par des bénévoles, des stagiaires, des jeunes faisant un service civil.

En novembre 1993, la région wallonne accepte notre projet PRIME : l’ASBL peut engager une coordinatrice à temps plein et 2 animatrices à mi-temps (emplois subsidiés par le FOREM).

En avril 2001, l’association quitte les locaux de Saint Luc et s’installe à la rue des Caches à Mons. L’école de devoirs accueille alors des enfants de fin du primaire et des jeunes des 3 premières secondaires de diverses écoles.

En 2004, suite au vote du décret visant à la reconnaissance et au subventionnement des écoles de devoirs, l’association effectue les démarches nécessaires auprès de l’ONE pour être reconnue et subventionnée par la Communauté Française.

En janvier 2006, l’ASBL ouvre une deuxième école de devoirs à Nimy, dans un local de la paroisse, pour répondre à diverses demandes. Elle est destinée aux enfants du primaire et se développe rapidement.

Au début 2012, suite à des difficultés financières et vu le mauvais état du bâtiment de la rue des Caches, l’assemblée générale de l’ASBL décide de quitter les locaux de la rue des Caches, de transférer le siège social à Nimy et d’implanter l’école de devoirs de Mons dans un local du Collège Saint Stanislas (avec un accès direct depuis la rue). Cette position centrale en ville, à proximité de plusieurs écoles, redynamise notre EDD de Mons.

En avril 2013, la société Ekoservices Belgique nous propose d’implanter une école de devoirs dans ses locaux ouverte aux enfants de son personnel, mais aussi à des enfants du quartier et des écoles de Mons. Après quelques mois de préparation et de rencontres, l’école de devoirs l’Albatros, la troisième EDD que nous organisons, est ouverte dès septembre 2013.

En juin 2015, craignant que le nombre d’enfants accueillis à l’Albatros, dans les locaux de Cuesmes, ne soit trop réduit, l’assemblée générale décide de suspendre provisoirement les activités de l’Albatros. Nous recherchons un autre lieu d’accueil, plus proche d’un centre et d’écoles. En décembre, nous signons une convention de partenariat avec la ville de Mons : l’EDD l’Albatros sera accueillie dans un local de la bibliothèque publique de la ville de Mons à Jemappes, rue Félix Réghem, 1, à côté de la place communale. Ce partenariat permettra de nombreuses possibilités de collaboration avec l’équipe de la bibliothèque et de la ludothèque. L’EDD l’Albatros est ouverte le 5 janvier 2016 et dès le lendemain, nous recevons une équipe de Télé MB qui y réalise un bon reportage.

En juin 2018, l’Assemblée Générale décide fermer l’EDD l’Albatros trop peu fréquentée et de redéployer les énergies sur les écoles de devoirs de Mons et de Nimy.

Depuis la création de notre ASBL, des centaines d’enfants et de jeunes ont bénéficié d’une aide et d’un accompagnement scolaires. Ils ont aussi pu vivre diverses activités culturelles, créatives, expressives, sportives, de découverte, d’ouverture sociale,… Un grand merci à tous les animateurs, salariés comme bénévoles mais aussi stagiaires, qui ont collaboré à  cette action.